You are currently viewing Tout sur le matériel pour débuter à l’aquarelle

Tout sur le matériel pour débuter à l’aquarelle

Cette année ; c’est décidé, vous vous accordez du temps pour vous reconnecter à votre créativité. Suite à la découverte de jolies réalisations sur les réseaux sociaux, vous avez envie de vous lancer dans l’aquarelle .Vous voyez déjà réaliser de jolies fusions, faire glisser l’eau sur le papier et vous évadez dans un nouveau monde. Mais voilà première difficulté…Quel est le matériel adapté pour la pratique d’aquarelle?

Le choix est vaste, vous avez peur de faire les mauvais choix, de perdre votre argent et  votre temps.

Pas de panique, je vous aide à y voir plus clair !

MATÉRIEL N°1 - LE PAPIER

IMG_4246-2

Il est un élément clé de la pratique si vous avez un budget limité, c’est surtout dans le papier que vous devez investir. Tout d’abord vous devez faire attention au grammage du papier, celui ne doit pas être trop fin pour pouvoir résister à l’eau , souvent le grammage minimum est de 300g/m².

Ensuite, vous avez le choix entre 2 catégories de papier : le papier cellulose et le papier coton (le plus coûteux). Ils ne se comporteront pas de la même manière selon la composition notamment dans la diffusion de l’eau (les fibres de coton conduisent mieux l’eau ).

Le papier cellulose

Il est fabriqué à partir de bois et  de papier recyclé, la texture varie selon le procédé de fabrication de la marque.

Ces avantages

  • Il est moins couteux que le 100% coton
  • Il existe des celluloses avec 25% de coton parfait pour débuter
  • Il va vous aider à prendre confiance dans votre pratique et vous serez plus libre de faire des tests

Ces inconvénients

  • Les diffusions se font plus difficilement voir pas du tout sur les papiers à bas coût
  • Il sèche rapidement et peut laisser des auréoles
  • Difficile de travailler dans l’humide
Trouver le papier pour débuter à l'aquarelle
Mon papier préféré pour mes essais

Le papier coton

Il est fabriqué à partir de chiffons. Il existe 3 types de trames : grain satin (lisse); grain fin (légèrement texturé) et grain torchon (très texturé). Les textures amènent une complexité en plus , j’aime particulièrement le grain torchon.

Mais pour démarrer je vous conseille de démarrer avec un grain fin plus facile pour la maitrise de l’eau.

Ces avantages

  • Une meilleur gestion de l’eau
  • Plus facile pour créer des fusions
  • Conserve bien les pigments
  • Plus adapter pour travailler dans l’humide

Ces inconvénients

  • le prix plus élevé

Je vous conseille rapidement de tester ces papiers pour vous rendre compte de la différence.

L’astuce pour avoir un bon papier à moindre coût : Acheter des feuilles taille jésus et les couper aux formats de votre choix

MATERIEL N°2 : LES PINCEAUX

Le plus difficile à choisir de mon point de vu car un pinceau qui me conviendra ne vous conviendra pas forcément. Il faut que vous identifiez votre besoin avant de choisir (précision, capillarité, souplesse…).

Il y a 2 types de fabrication des pinceaux : synthétique ( poil de synthèse) ou naturel ( poil d’animaux souvent écureuil, marte).

A contrario du papier, on trouve des très bons pinceaux dans les synthétiques pour un prix raisonnable.

La différence dans les pinceaux est la manière dont il contient l’eau, la souplesse de la pointe et aussi la taille.

Mes pinceaux préférés

  • Pinceaux Raphaël petit gris – un buveur parfait pour travailler dans l’humide. Difficile de faire des détails et des choses précises. (mes premiers- j’ai l’habitude de travailler avec mais ils sont fait à partir de poil d’animaux…pas sûr de les renouveler quand je ne pourrais plus les utiliser)
  • Pinceaux Raphaël soft aqua- poil synthétique – il fait partie de mes préférés- c’est bon équilibre entre l’eau et la souplesse du pinceau. Un pinceau parfait pour démarrer.
  • Pinceau DA VINCI  1570 NOVA je les aime beaucoup car ils sont moins souples et ils sont parfaits pour faire des choses plus précises et ils ont un gros avantage le prix. Je les recommande aussi pour les enfants qui souhaitent faire de l’aquarelle.
  • Pinceau Shimoni art pinceau très agréable bon équilibre et une pointe précise.

MATÉRIEL N°3 - L ' AQUARELLE

Vous rentrez ici dans le temple du pigment et face à toutes ces propositions, on se sent vite tentée. Tout d’abord il existe 2 gammes d’aquarelles : fine et extra-fine (plus haute qualité).

Les différences entre les deux se trouvent dans la concentration,le broyage des pigments, le liant qui favorise l’onctuosité de la peinture.

Si vous avez un petit budget il vaut mieux privilégier l’achat de papier et pinceau avant les couleurs. Même en aquarelle fine vous trouverez des peintures suffisamment qualitatives.

Aquarelle fine

Aquarelle extra fine

Vous voilà plus expérimenter ou alors vous avez envie de directement investir dans l’aquarelle extra-fine. Il existe de nombreuses marques qualitatives avec chacune leur particularité.

Les marques que j’aime particulièrement :

Aujourd’hui l’offre s’est agrandie aussi avec le développement de marques artisanales qui offrent une super qualité de produit.

Mes aquarelles artisanales préférées :

  • Les couleurs VF – ma chouchoute- par contre je vous préviens c’est la bataille pour obtenir un de leur bonbon
  • Bloom Studio art des aquarelles bien pigmentées et fondantes
  • Nath_en_couleurs des jolis couleurs bien pigmentées
IMG_20210120_150246

MON MATÉRIEL

J’ai démarré avec une palette Sennelier extra-fine de 24 1/2 godets déniché sur le bon coin et un pinceau Raphaël petit gris taille 3 avec un bloc Le moulin du coq rouge.

Si je devais re-commencer je prendrais un bloc Fabriano Watercolor Studio et un pinceau raphaël SOFTAQUA taille n°0/3.

Un excellent rapport qualité/ prix aussi que je recommande souvent à mes proches est le kit de Tribulation Marie pour démarrer.

LES PETITS PLUS

Le matériel que j’utilise en plus dans ma pratique quotidienne :

  • le scotch pour réaliser des espaces neutres dans mes réalisations. J’aime utiliser du masking tape acheté d’occasion souvent car je trouve que cela déchire moins le papier.
  • le fluide masquage permet de faire des réserves de blanc sur votre feuille. Il n’existe pas de blanc en aquarelle, c’est le papier. Le fluide permet de préserver des zones blanches que vous ne souhaitez pas peindre.
  • un crayon fin noir car j’aime mixer avec l’aquarelle pour amener un effet graphique

Les bonnes adresses

Les magasins où vous pouvez trouver le matériel

Voilà vous avez toutes les clés en main pour vous lancer !

N’hésitez pas à me laisser un petit mot en commentaire si vous avez aimé ou des questions.

A vos pinceaux !

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire